de fr it

HansFrick

8.3.1888 à Zurich, 13.6.1975 à Bougy-Villars, prot., de Zurich. Fils de Hans Friedrich, commerçant, et de Bertha Elisabeth Johanna Lochmann. Frère de Wilhelm (->). Ester von Mülinen, fille de Wolfgang Friedrich von Mülinen. Etudes d'histoire à Zurich et Munich, docteur ès lettres (1914). Officier instructeur d'infanterie (1911-1929), détaché auprès de l'armée italienne (1928-1929). A l'état-major général, F. fut chef de la section instruction (1930-1938), sous-chef d'état-major front (1938-1939), chef d'état-major du groupe de l'instruction et commandant du groupe de la Linth (1940), commandant de la 7e division (1941-1944), chef de l'instruction de l'armée (1945-1953). Au début des années 1930, il insuffla ses convictions politiques au Front fédéral fondé par son frère: pour l'évolution, le christianisme et le fédéralisme, contre la révolution, le matérialisme et le centralisme. En 1939-1940, il milita pour une résistance inconditionnelle et proposa en été 1940 que l'armée se retire dans le réduit national. F. discutait volontiers et défendait énergiquement ses idées. Auteur de nombreux articles sur des sujets militaires et politiques, il dirigea la rédaction du règlement de service de 1933 et du règlement sur la conduite des troupes de 1951.

Sources et bibliographie

  • Die militärische Bedeutung der Schweiz im europäischen Kräftespiel, 1935
  • Bréviaire tactique, 1944 (all. 1943)
  • Grundfragen unserer Landesverteidigung, 1948
  • L'Etat-major, 7 et 8
  • P. Frick, Hans Frick, années de formation et début de carrière d'un chef militaire (1888-1940), mém. lic. Lausanne, 1992
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 8.3.1888 ✝︎ 13.6.1975