de fr it

Rodolphe Louis deGoumoëns

7.10.1771 à Berne, 18.12.1839 à Berne, prot., de Berne et Lausanne. Fils de Vinzenz Deotatus, officier au service étranger, et de Rosina Esther von Hallwyl. Célibataire. Officier au service de France (1788-1792) et de Hollande (1793-1796). Officier d'état-major de l'armée bernoise avec le grade de major, chargé de mission auprès du quartier général français (1798). A la bataille de Neuenegg (5 mars 1798), il commanda deux bataillons de réserve. Commandant de quartier du 1er arrondissement militaire argovien (1799-1800). Durant l'été 1801, il fut, avec L. May de Schöftland et Gottlieb Heinrich Hünerwadel, l'un des instigateurs de la tentative avortée de retour de l'Argovie au canton de Berne. En 1802, il prit part à la campagne des fédéralistes contre l'armée helvétique. Capitaine de la compagnie d'Etat bernoise (1803), il la commanda pendant la guerre de Bocken (1804). Membre du Grand Conseil (1810-1812) et du Petit Conseil (1812-1817) de la ville de Berne. Député au Grand Conseil bernois et gouverneur (receveur) du chapitre de Saint-Vincent (1816). Appartenant au courant le plus conservateur du patriciat bernois, G. fut aussi au service de l'envoyé de Bavière, le chevalier Johann Franz Anton von Olry. Il a laissé plusieurs journaux, restés inédits.

Sources et bibliographie

  • BTb, 1854, 79-81
  • E. Jörin, Der Aargau 1798-1803, 1929, 196-199
  • von Rodt, Genealogien, 2, 172
  • Feller, Bern, 4, 638
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 7.10.1771 ✝︎ 18.12.1839