de fr it

Franz Josef vonHallwyl

2.9.1719 à Thann (Alsace), 6.4. ou 7.5.1785 à Colmar (Alsace), cath., de Soleure. Fils d'Abraham Gabriel, lieutenant-colonel et commandant militaire de Thann, et d'Anna Franziska de Tayac, de Thann. 1757 Marie Thérèse de Mydorge, probablement d'Aix-en-Provence. Cadet en 1733 dans le régiment français de cavalerie Royal-Piémont, enseigne en 1740 dans celui des Gardes suisses, H. combattit comme officier lors de la guerre de Succession d'Autriche en Italie, dans les Flandres et en Allemagne. En 1745, il se distingua à la bataille de Fontenoy et fut décoré de l'ordre de Saint-Louis. Colonel en 1752 du régiment suisse d'infanterie de marine Karrer (dès lors régiment H.), corps dont la plus grande partie fut engagé jusqu'en 1763 dans la colonie française de Saint-Domingue (auj. République d'Haïti). Avec le reste de ses hommes, H. tint ensuite garnison à Rochefort. Général de brigade (1760), maréchal de camp (1762), il reçut le titre de comte pour services rendus. A la dissolution de son régiment (1763), il toucha une pension de 20 000 livres. Le roi Stanislas-Auguste Poniatowski de Pologne lui conféra l'ordre de l'Aigle Blanc (1777). Commandant de Colmar (1782).

Sources et bibliographie

  • A. Koch, Franziska Romana von Hallwyl, 1968 (31990)
  • A. Koch, «Die Heirats-Romanze des Franz Josef von Hallwyl», in Heimatkunde aus dem Seetal, 46, 1973, 88-93
  • C. Brun, Geschichte der Herren von Hallwyl, éd. I. Keller-Frick, 2006
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 2.9.1719 ✝︎ 6.4. ou 7.5.1785