de fr it

Chavannesfamille

Famille originaire de Charmoisy (Savoie), réfugiée à Vevey en 1602 lors de la Contre-Réforme, naturalisée bernoise (1618), bourgeoise de Vevey (1723) et de Lausanne (1797, branche aînée). La famille a compté trente pasteurs et théologiens, dont Ernest (->), Félix (->), Frédéric (->) et Jules (->). Quelques-uns démissionnèrent en 1845 lors de la révolution radicale et jouèrent un rôle important dans la nouvelle Eglise libre. Savants, hommes de lettres, notables, politiciens, banquiers, les C. furent des représentants typiques de la bourgeoisie vaudoise libérale, cultivée, active dans les institutions d'utilité publique. Les filles elles-mêmes furent éduquées dans cette optique: Herminie (1798-1853), peintre et écrivain, sa sœur Cornélie (->), tout comme Marguerite Duvillard, née C. Une branche émigra aux Etats-Unis en 1848, une autre fit souche aux Indes néerlandaises au XIXe s.

Sources et bibliographie

  • Recueil de généal. vaudoises, 1, 1922, 311-336, 694
  • D. Babelay, They trusted and were delivered: the French-Swiss of Knoxville, Tennessee, 1, 1988, 47-115