de fr it

Bräm

Ancienne famille zurichoise, reçue à la bourgeoisie en 1378, originaire de Rieden, sans doute Albisrieden, peut-être Rieden bei Wallisellen. Au XVIe s., la plupart des B. sont artisans (aubergistes, arquebusiers, bouchers) et beaucoup sont orfèvres au XVIIe s. Leur ascension sociale date de la Réforme (contacts avec Johann Jakob Breitinger et Heinrich Bullinger). Aux XVIe et XVIIe s., bien représentés tant au Grand Conseil (19 membres) qu'au Petit, ils font partie des plus puissantes familles de Zurich. Hans (->) fut le premier de six B. membres du Petit Conseil dont quatre furent prévôts de corporation. Les B. ont donné trois bourgmestres entre 1567 et 1644, dont les deux Heinrich (-> et ->), divers fonctionnaires et cinq baillis. Ils possédèrent la seigneurie de Lufingen de 1697 à 1765. Retombés dans la petite bourgeoisie au cours des années 1760, ils se sont éteints à la fin du XIXe s.

Sources et bibliographie

  • H. Schulthess, Kulturbilder aus Zürichs Vergangenheit, 4, 1949

Suggestion de citation

Hürlimann, Katja: "Bräm", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 19.08.2004, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/023787/2004-08-19/, consulté le 27.10.2021.