de fr it

Corrodi

Famille bourgeoise de Zurich. Son premier ancêtre avéré est Jagli Corader qui, entre 1560 et 1565, quitta Oberneunform pour s'établir à Weiach. Son petit-fils Jakob (1596-1665) acquit la bourgeoisie de Zurich en 1627. Les deux principales branches de la famille sont issues de Jakob. L'un, Hans Georg (1633-1696), reçut du directoire commercial, en 1660, la responsabilité du service postal pour Coire, charge qui demeura dans la famille durant nonante-sept ans; nombre de ses descendants entrèrent au service de l'armée ou de l'Etat (XVIIe et XVIIIe s.), certains furent artistes (XVIIIe s.). L'autre, Caspar (1640-1680), fonda une branche qui compte surtout des artisans et des pasteurs, tel Hans Heinrich (->), mais aussi, dès le XVIIIe s., des artistes et des savants, comme Salomon (->), Arnold (->), Hermann (->) et August (->), ainsi que des commerçants dès le XIXe s. Sans exercer de réelle influence politique, les C. furent membres du Grand Conseil zurichois à partir de 1676. On trouve d'autres familles C. ou Korrodi dans d'autres communes du canton de Zurich.

Sources et bibliographie

  • A. Corrodi-Sulzer, Corrodi, Grossratsfamilie des Freistaats Zürich, 1913
  • Almanach généal. suisse, 1, 78-79