de fr it

Gessner

Marque d'imprimeur des Gessner de Zurich. Gravure sur bois figurant sur la page de titre de l'édition de 1555 des Commentarii in octateuchum du rhéteur et théologien Procope de Gaza, imprimée par Andreas et Jakob Gessner (Zentralbibliothek Zürich).
Marque d'imprimeur des Gessner de Zurich. Gravure sur bois figurant sur la page de titre de l'édition de 1555 des Commentarii in octateuchum du rhéteur et théologien Procope de Gaza, imprimée par Andreas et Jakob Gessner (Zentralbibliothek Zürich). […]

Famille bourgeoise de Zurich. Venus à Zurich vers 1500, Andreas (1482-1568) et son frère Ursus (✝︎1531) acquirent la bourgeoisie en 1504. Leur père était probablement Hans, orfèvre originaire de Nuremberg et bourgeois de Soleure. Le savant Konrad (->) est le seul descendant connu d'Ursus. Des fils d'Andreas, Heinrich (1505-1590) et Johannes (1510-1563), sont issues les deux branches principales de la famille, qui compta d'abord des orfèvres, puis des marchands de fer, des maîtres monnayeurs, tel Hans Jakob (->), et quelques-uns des principaux imprimeurs de Zurich. Au XVIe s., les frères Andreas et Jakob ouvrirent une imprimerie, liquidée en 1559, peu après la mort du premier. David (1647-1729), fils d'un riche marchand de fer, fonda en 1670 sa propre imprimerie et maison d'édition à la Münstergasse 10 (maison Unterm Leopard). Cette entreprise, la plus importante affaire de la famille, fut agrandie au XVIIIe s. par l'achat de la maison vis-à-vis (Zum Schwanen), où l'on installa une librairie. Elle connut son apogée sous la direction de Heinrich (->) et subsista jusqu'en 1833. Dans la seconde moitié du XVIIIe s., les G. avaient une participation dans la maison Conrad Orell & Co., qui fusionna en 1770 avec Füssli & Co. pour devenir Orell, Gessner, Füssli & Co. Eduard, fils de Heinrich, imprima dans les années 1820 des brochures et des tracts prônant le libéralisme. Les G. entrepreneurs à Wädenswil (tissage de soie, 1841-1909) sont un rameau de la branche de Johann. Entre 1532 et 1798, les G. représentèrent au Petit Conseil, à quatorze reprises dont sept à titre de prévôts, les corporations du Safran, des Forgerons, des Charpentiers, des Boulangers et de la Mésange. Au contraire, ils occupèrent rarement des charges administratives: citons Mathias (1686-1737), bailli de Wädenswil de 1730 à 1736.

Sources et bibliographie

  • C. Keller-Escher, Promptuarium genealogicum, s.d. (ZBZ)
  • Almanach généal. suisse, 1, 142-147; 6, 232-243
  • P. Leemann-van Elck, Druck, Verlag, Buchhandel im Kanton Zürich von den Anfängen bis um 1850, 1950
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Hürlimann, Katja: "Gessner", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.12.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/023796/2006-12-11/, consulté le 04.12.2020.