de fr it

Esslinger

Famille d'industriels zurichois, qui remonte à Conrad, meunier d'Erlenbach (ZH), reçu bourgeois de Zurich le 28 septembre 1572 comme le seront ses fils Hans, en 1578, et Heinrich, en 1585. Le descendant le plus célèbre fut David (->), fondateur de l'entreprise Esslinger, l'une des deux grandes fabriques zurichoises d'indiennes du XVIIIe s., l'autre étant Hofmeister. Ses mouchoirs de couleur rouge d'Andrinople étaient réputés. L'entreprise dut être liquidée après la création du Zollverein (1834). Très riches, les E. ne s'allièrent qu'à de grandes familles de marchands (Bodmer, Römer, Hottinger, Escher vom Glas et Schulthess). Ils restèrent influents jusqu'au XXe s. Une deuxième branche, d'Erlenbach, fut admise à la bourgeoisie zurichoise en 1532 et constitua au XVIIe s. une véritable dynastie de chanceliers à Knonau. Une troisième, de Rapperswil, devint bourgeoise de Zurich en 1484 et s'éteignit en 1630.

Sources et bibliographie

  • C. Keller-Escher, Promptuarium genealogicum, s.d. (ZBZ)
  • Almanach généal. suisse, 3, 129-134
  • U. Pfister, Die Zürcher Fabriques, 1992