de fr it

Finsler

Famille bourgeoise zurichoise. Attestée à Zurich dès 1416. Benedict (✝︎1556), fils du curé et notaire Heinrich, de Stäfa (✝︎1513, auteur d'obituaires et de terriers), reçut en 1538 la bourgeoisie zurichoise. Jusqu'au XVIIe s., les F. furent surtout ecclésiastiques et artisans, puis commerçants et entrepreneurs. En 1710, Hans Georg fonda la fabrique de soieries Zum Granatapfel (A la grenade). Ses successeurs et parents poursuivirent son exploitation et fondèrent également de nouvelles entreprises In der Königskrone (A la couronne royale), ou, pour Johann Conrad F., zum Sihlhof. Les F. comptaient parmi les plus riches commerçants, mais ne siégèrent au Grand Conseil qu'à partir de 1759 avec Hans-Georg F.-Bodmer (1709-1790). Ils parvinrent aussi au Petit Conseil en 1796 par l'intermédiaire de Hans Georg (1733-1796), qui y représenta la corporation de la Mésange (zur Meisen). Les F., peu influents politiquement, n'accédèrent à aucune charge baillivale. Durant la Médiation, ils appartenaient au parti conservateur. Dès le milieu du XVIIIe s., ceux qui étaient négociants prirent exclusivement femme dans les grandes familles commerçantes.

Sources et bibliographie

  • G. Finsler, Genealogie der Familie Finsler, 1891
  • Almanach généal. suisse, 2, 177-181; 6, 198-205
  • H. Schulthess, Kulturbilder aus Zürichs Vergangenheit, 2, 1935
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF