de fr it

HofmeisterZH

Famille de Zurich, qui obtint le droit de bourgeoisie en 1423 avec Hans. Son premier ancêtre généalogiquement avéré est Caspar (✝︎1559). Ses fils Hans (✝︎1595) et Niklaus (✝︎1602) s'occupaient de commerce de céréales et d'affaires financières. Comptant parmi les plus riches habitants de Zurich, ils percevaient la dîme de Neerach, possédaient trois maisons en ville et établirent le fidéicommis de la famille (supprimé en 1858). Hans Jakob (->) créa une fabrique d'indiennes au XVIIIe s., la Hofmeister & Co., qui, dès la fin du siècle, devint la deuxième plus grande entreprise de textiles de Zurich. De nombreux H. furent boulangers. Ils occupèrent toujours les fonctions les plus élevées au sein de la corporation des Boulangers, dont Rudolf Heinrich (->) écrivit l'histoire en 1866. Ils entrèrent au Grand Conseil en 1581 et fournirent neuf membres au Petit Conseil à partir de 1613. Johannes (->) fut bourgmestre. Actifs au service de l'Etat et de l'armée, les H. donnèrent dix-huit baillis (seize Obervögte et deux Landvögte).

Sources et bibliographie

  • C. Keller-Escher, Promptuarium genealogicum, s.d. (ZBZ)
  • Almanach généal. suisse, 1, 220-221; 6, 296-299
  • O. Sigg, «Zwei Zürcher Kornhändler des 16. Jahrhunderts», in ZTb 1972, 1971, 42-47
  • U. Pfister, Die Zürcher Fabriques, 1992

Suggestion de citation

Hürlimann, Katja: "Hofmeister (ZH)", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 08.01.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/023811/2008-01-08/, consulté le 30.10.2020.