de fr it

Hottingercommerçants

Famille de Zurich, où Hans, Heinrich et Ruedi, de Zollikon, furent reçus bourgeois en 1401. On peut établir une généalogie sûre à partir de Hans, boulanger vers 1530. Son fils ou petit-fils Jakob (1552-1605) fonda une branche de drapiers (maison zum Büchsenstein). Une autre branche donna jusqu'au début du XVIIIe s. des chirurgiens et des pasteurs. Johannes (1712-1744) hérita de son beau-père Johannes Cramer (✝︎1742) une manufacture de coton et de soie (ancienne manufacture Keller), que sa veuve Anna (1713-1780) dirigea avec succès dès 1744 (liquidée en 1808). Leur petit-fils Hans Conrad (->) ouvrit la banque Messieurs Hottinguer & Cie, qui prit de l'importance dès le début du XIXe s. Baron en 1810, il est l'ancêtre de la branche française (Hottinguer), qui seule vit encore aujourd'hui.

Sources et bibliographie

  • Almanach généal. suisse, 2, 240-245
  • H. Lüthy, La banque protestante en France, 2, 1961, 722-726
  • R. Cramer, «Der französische Finanzmann Baron Hans Conrad Hottinger (1764-1841) und seiner Vorfahren Handelshaus "Keller, Cramer, Hottinger" (1607-1807) zum langen Stadelhofen und zum kleinen Pellikan in Zürich», in ZTb 1991, 1990, 74-95