de fr it

LocherZH

Famille bourgeoise de Zurich, descendant d'Ulrich, boucher, bourgeois en 1551. Les L. siégèrent vingt-deux fois au Grand Conseil (dès 1619) et cinq fois au Petit Conseil (dès 1649). Cinq d'entre eux furent baillis. Deux des trois fils d'Ulrich fondèrent les deux lignées principales. Celle de Gorius (1558-1617), qui compta de nombreux bouchers, n'occupa aucune charge dirigeante et s'éteignit à la fin du XVIIIe s. Hans Conrad (->) est l'ancêtre de la lignée des commerçants. Il exploita, avec son beau-père, Heinrich Holzhalb, une fabrique de burat et dirigea sa propre entreprise (1598/1599) dans l'immeuble Zum Goldenen Ring, maison d'origine des L. dans le quartier de Kratz. Ses trois fils furent également négociants et fabricants de textiles. Cette lignée donna aussi des politiciens (Albert, ->), des artisans, des ecclésiastiques, et au XIXe s. des ingénieurs (Eduard, ->). Il ne faut pas confondre cette famille avec les L. de Saint-Gall qui obtinrent la bourgeoisie de Zurich en 1513 et dont la lignée masculine s'éteignit en 1789.

Sources et bibliographie

  • Almanach généal. suisse, 2, 294-306
  • A. Garnaus, Die Familie Locher von Zürich, 1924