de fr it

MeyerZH, Rosen

Famille bourgeoise de Zurich dont l'origine et la date d'accès à la bourgeoisie sont incertaines. La filiation est attestée à partir de Christoph, qui vécut à Zurich à la fin du XVIe s. et devint membre de la Konstaffel en 1589. En 1637, son fils Ludwig fut désigné comme représentant de la corporation des Cordonniers au Grand Conseil et entra en 1643 au Petit Conseil. Les M. donnèrent seize membres du Grand Conseil et cinq du Petit Conseil. Les trois branches des Rosen-M., dont de nombreux représentants firent une carrière publique jusqu'en 1798, remontent aux petits-fils de Christoph, cité plus haut. Dans les deux premières lignées figurent également des artisans et des ecclésiastiques. La troisième branche, issue de Heinrich (1637-1712), compta de nombreux bouchers au XVIIe s. et, dès le XVIIIe, des médecins et des pharmaciens. Hans Konrad (1715-1788), médecin de la ville, fonda une véritable lignée, puisque ses descendants exercèrent cette profession pendant six générations.

Sources et bibliographie

  • C. Keller-Escher, Promptuarium genealogicum, s.d. (ZBZ)
  • Almanach généal. suisse, 3, 259-265; 7, 347-357
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF