de fr it

MeyerZH, Fräulein

Famille bourgeoise de Zurich, d'origine inconnue. La filiation est certaine à partir de Jakob (✝︎1552). La famille compta surtout des artisans d'art (fabricants de poêles et orfèvres) ou des artistes, parmi lesquels figurent d'éminents peintres, peintres-verriers et graveurs sur cuivre. Il n'est pas certain que la branche issue de Felix (1640-1709) (principalement des cordonniers) appartienne à cette famille. Jakob (✝︎1552) fut le premier M. à entrer au Grand Conseil en 1523 comme représentant de la corporation des Charpentiers; ils y furent représentés six fois jusqu'au début du XVIIIe s. Le fils de Jakob, Caspar (1522-1594) et son petit-fils Dietrich (1572-1658) furent les seuls représentants de la famille au Petit Conseil. Caspar fut l'unique M. à exercer la charge de bailli. Les M. s'éteignirent en ligne masculine au XVIIIe s.

Sources et bibliographie

  • C. Keller-Escher, Promptuarium Genealogicum, s.d. (ZBZ)
  • J.R. Rahn, «Die Künstlerfamilie Meyer von Zürich», in ZTb, 1882, 1881, 232-259; 1883, 1882, 117-155

Suggestion de citation

Hürlimann, Katja: "Meyer (ZH, Fräulein)", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 10.03.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/023825/2011-03-10/, consulté le 03.12.2020.