de fr it

vonSchmidZH

Famille de Junker zurichois. Un Burkhart S., originaire de Klingnau, fut reçu bourgeois de Zurich en 1406. Il est peut-être identique au Bürkli qui fut bourgeois forain de 1385 à 1397. Les S. portèrent le titre de Junker dès 1525, Andreas (->) ayant été adoubé chevalier après la bataille de Pavie. Passés vers 1530 de la corporation de la Mésange à la Konstaffel (en tant que nobles), ils disposèrent, dès 1543 au plus tard, d'un siège à la société noble des Schildner zum Schneggen, voire temporairement de plusieurs sièges. Ils se vouèrent surtout au service de l'Etat et à la carrière militaire. Avec Oswald (->), ils entrèrent au plus tard en 1441, au Grand Conseil, en 1444 au Petit Conseil. Au total, neuf S., dont Hans Caspar (->), siégèrent au Petit Conseil. Ils comptèrent huit baillis. Les S. possédèrent le château de Goldenberg de 1737 à 1765, une part de la seigneurie justicière de Kempten près de Wetzikon (ZH) de 1629 à 1798 et un manoir à Wollishofen. La famille est éteinte en Suisse; il subsiste une branche établie aux Pays-Bas.

Sources et bibliographie

  • C. Keller-Escher, Promptuarium genealogicum, s.d. (ZBZ)
  • Almanach généal. suisse, 1, 513-516; 6, 644-647
  • H. Schulthess, Kulturbilder aus Zürichs Vergangenheit, 1, 1930