de fr it

ReinhartZH

Famille bourgeoise de Winterthour, dont l'ancêtre attesté est Lorenz (vers 1540-1593). Beaucoup de R. furent poêliers. Au XVIIe s., à la suite de pertes financières, ils exercèrent d'autres métiers ou entrèrent au service de la ville. En déclin jusqu'à la fin du XVIIe s., ils reprirent leur ascension sociale en faisant carrière dans l'Eglise ou l'enseignement. Après Hans Heinrich (1621-1668), ils furent maîtres d'école pendant quatre générations et occupèrent jusqu'au XIXe s. des postes importants dans le domaine scolaire. Hans Heinrich (1660-1729), fabricant de boutons et de soieries, fonda la lignée des industriels. Bien que la fabrication de la soie restât interdite aux habitants de la campagne jusqu'à la fin du XVIIIe s. et que la production fût régulièrement confisquée par la ville de Zurich, les R. connurent un grand succès commercial. Deux R. furent membres du Petit Conseil de Winterthour et neuf du Grand Conseil, dont Johann Caspar (->). Aux XIXe et XXe s., ils se firent un nom comme négociants, par exemple Paul (->), universitaires ou artistes, comme Hans (->) et Walther (->). Theodor (->) et ses fils Georg (->), Werner (->) et Oskar (->), tous associés de la maison de commerce Gebrüder Volkart, se distinguèrent comme mécènes. La Collection et la Fondation Oskar Reinhart à Winterthour jouissent d'une notoriété internationale.

Sources et bibliographie

  • K. Hauser, M. Fehr, Die Familie Reinhart in Winterthur, 1922