de fr it

Rieterfamille

Famille bourgeoise de Winterthour probablement depuis 1500 environ. L'aïeul des R., Bartholomäus, mentionné pour la première fois en 1522 à Winterthour, acheta un moulin (Werdmühle, appelé ensuite Rietermühle) à Jakob Sirnacher vers 1520. Ses petits-fils, Laurenz (✝︎1599) et Leonhard, fondèrent les deux lignées principales de la famille. Celle de Laurenz exploita le moulin jusqu'au XIXe s. Issu de cette lignée, Heinrich (1788-1835), pasteur à Zweisimmen et Champion, est l'ancêtre d'une branche établie dans le canton de Berne. La lignée de Leonhard, qui se consacra à la blanchisserie et à la chaudronnerie, fut propriétaire de la blanchisserie Rieter du XVIIe s. à 1860. Elle se sépara en plusieurs branches, dont la plus importante remonte à Jakob (1692-1727), chaudronnier. Son petit-fils, Johann Jacob (->), est à l'origine de la branche des commerçants et industriels. Il mit sur pied, avec Johann Ulrich Geilinger im Steinhof (1744-1811) et Johannes Graf (1763-1807), un commerce de denrées coloniales. Après s'être séparé de ses partenaires en 1795, il créa une maison de commerce de coton (Joh. Jacob Rieter jünger zum Eisberg), à l'origine du développement des ateliers mécaniques Rieter au XIXe s. L'entreprise s'associa à plusieurs filatures à partir de 1810. Le fils de Johann Jacob, Heinrich (->), construisit celle de Niedertöss entre 1825 et 1827. Le fils de celui-ci, Jakob Melchior (->), fonda les éditions musicales portant son nom. Des membres d'autres branches continuèrent d'exercer les professions de meunier, blanchisseur et chaudronnier; au XVIIIe s., de nombreux R. furent aussi orfèvres. Dès 1661, la famille fut représentée au Grand Conseil de Winterthour par Joachim (1598-1675), meunier, et dès 1710 au Petit Conseil par Heinrich (1652-1715). A partir du milieu du XVIIe s., des R. assumèrent aussi des charges municipales. Au XIXe s., ils participèrent à la vie politique de Winterthour et comptèrent, entre autres, huit conseillers municipaux.

Sources et bibliographie

  • Almanach généal. suisse, 4, 839-848; 7, 889-896
  • 150 Jahre Johann Jacob Rieter & Cie., 1947
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF