de fr it

deMestralVD, Combremont

Famille vaudoise connue aussi sous le nom de M. de Rue puisqu'elle en détenait la métralie. Humbert (av. 1277) céda cette charge à son fils Jean, cité comme donzel à Payerne dès 1313. Un autre fils, Jordanus, fut l'ancêtre des Tavel de Vevey et Berne. Jusqu'au XIXe s., la famille joua un rôle important à Payerne, occupant notamment à plusieurs reprises la charge d'avoyer de cette ville, comme Pierre (en fonction de 1506 à 1536), qui vendit la métralie de Rue et les droits de sa famille sur celle-ci à Fribourg, en 1538, et son frère Girard, seigneur de Brit, avoyer de 1536 à 1557. Ce dernier acheta les seigneuries de Combremont-le-Grand (1537) et Combremont-le-Petit (1553), qui restèrent distinctes. En 1629, Berne dépouilla la branche cadette de sa seigneurie de Combremont-le-Petit en prenant prétexte d'une erreur de procédure lors d'une affaire de sorcellerie. La branche de Combremont-le-Grand s'éteignit avec Marguerite en 1760. Les M.-Combremont, issus de la branche de Combremont-le-Petit, sont présents en Suisse et en France.

Sources et bibliographie

  • «Payerne et les Mestral de Rue», in RHV, 1916, 76-86
  • Almanach généal. suisse, 5, 1933, 417-424