de fr it

Perceret

Famille originaire de Grandson, bourgeoise d'Yverdon depuis 1583. Alliée aux Delessert, de Félice et Develey, composée de pharmaciens et de négociants, elle fut très en vue à Yverdon au XVIIIe et au début du XIXe s. Jean Louis (1709-1777), actif vers 1730, et son fils Jean Jaques (1739-1811) appartiennent à la branche des apothicaires. Ce dernier participa au banquet des Jordils à Lausanne en 1791; il fut ensuite député à l'Assemblée provisoire (1798) et syndic d'Yverdon (1804-1806). Son frère Albert Louis (1741-1818), qui fit fortune aux Indes, est le membre le plus éminent de la branche des négociants. Associé de la maison Alfred de Mandrot & Perceret à Yverdon vers 1770 (devenue Louis Mandrot & Co. en 1780-1790), il acheta le domaine de Soveillame à Senarclens, dont il fut le dernier seigneur.

Sources et bibliographie

  • Dossier généal., ACV
  • D. de Raemy et al., Hist. d'Yverdon, 2, 2001, 184