de fr it

SebastianHögger

31.12.1686 à Saint-Gall, 22.2.1737 à Paris, prot., de Saint-Gall. Fils de Sebastian, médecin et bailli de Bürglen. Frère d'un banquier établi à Paris, qui entretenait des relations d'affaires avec la Suède. Familier des voyages en mer, H. obtint un brevet de capitaine à Brest et rédigea un traité sur les marées (De fluxu et refluxu maris). Entré en 1710 dans la marine suédoise, il sera promu capitaine et anobli en 1717. Il se rendit en 1716 à la Martinique et sur le continent américain, à la demande du roi Charles XII, puis en 1718 sur les côtes africaines (Ceuta, Tunis). En 1723, il devint chef d'escadre avec rang de général et fut créé baron suédois sous le nom de von Thurberg. Le roi Frédéric Ier le chargea en 1735 d'une mission secrète à Paris, où il mourut avec le rang d'ambassadeur suédois. En France, il était appelé Hogguèr de Thurberg. H. n'avait pas d'enfant et son domaine de Höggersberg à Rosenberg (Saint-Gall), constitué en fidéicommis, revint à son frère Laurenz.

Sources et bibliographie

  • C.J. Benziger, «Schwedisch-schweizerische Beziehungen in der Vergangenheit», in RHS, 2, 1922, 199-200
  • Almanach généal. suisse, 9, 130
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 31.12.1686 ✝︎ 22.2.1737