de fr it

Charles-Gustave deMeuron

6.11.1779 à Saint-Sulpice (NE), 8.1.1830 à Copenhague (suicide), prot., de Saint-Sulpice. Fils de Pierre-Frédéric (->). Comte (1828). 1804 Henriette von Willich, fille de Jean-Louis. M. se forme à l'académie militaire de Berlin, où il est entré grâce à son oncle Charles-Daniel (->) qui paie sa pension. Enseigne, puis lieutenant, il quitte le service de Prusse en 1804 pour s'installer à Cottendart (comm. Colombier NE), dans la propriété achetée pour lui par son père. Major des tirailleurs de la garde à Berlin, il commande ce bataillon neuchâtelois de 1814 à 1817. Diplomate au service de Prusse (1817-1830), il est nommé ministre plénipotentiaire près de la Confédération, puis envoyé extraordinaire à la cour de Bavière et au Danemark.

Sources et bibliographie

  • G. de Meuron, Le régiment Meuron 1781-1816, 1982, 251-256
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.11.1779 ✝︎ 8.1.1830
Indexation thématique
Politique (1790-1848)

Suggestion de citation

Gigandet, Cyrille: "Meuron, Charles-Gustave de", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 08.10.2007. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/024053/2007-10-08/, consulté le 30.11.2020.