de fr it

ChristenNW

Famille campagnarde du Nidwald, bourgeoise des corporations de Wolfenschiessen, Büren nid dem Bach et Buochs. Elle est parente de Nicolas de Flue (1417-1487) par le mariage de Christina Scheuber, arrière-petite-fille de ce dernier, avec Melchior C. en 1540. Cette grande famille aux nombreuses ramifications apparaît pour la première fois en 1433 avec Jenni Kristen d'Altzellen, qui acquit le domaine du couvent d'Engelberg. Dès la fin du XVIe s., les C. revêtirent de hautes charges dans l'administration civile et militaire du canton, comme Stanislaus Alois (->), dans celle des bailliages communs ainsi qu'au service étranger, ce qui leur permit d'accéder aux cercles dirigeants du Nidwald et au patriciat. Vers 1607, la "maison haute" (Höchhaus, Hechhuis) de Wolfenschiessen passa aux C. grâce au mariage de Wolfgang, le fils de Melchior, avec Anna, fille de Melchior Lussi; elle resta dans la famille jusqu'en 1851. Cette branche de hobereaux (Jakob ->, Werner ->, Wolfgang ->), compta aussi des prêtres; Johann Martin (1724-1794) fit construire la nouvelle église paroissiale. Plus récemment, les C. tinrent une auberge et un hôtel à Wolfenschiessen (Werner ->). Une autre lignée fournit durant des générations des vétérinaires. Une autre branche, passée au service de France, porta dès le XVIIIe s. le titre de comte et acquit le château de Montigny près de Paris.

Sources et bibliographie

  • MAH Unterwalden, 21971
  • P. Steiner, Die Gemeinden, Räte und Gerichte im Nidwalden des 18. Jahrhunderts, 1986
  • R. Wirz-Etlin, Lebensgeschichte des Dr. med. Alois Christen, éd. M. Lusser, 1990
  • B. Odermatt, Dallenwil, 1991, 275-282