de fr it

Fässler

Famille bourgeoise d'Appenzell, où elle est citée depuis 1400, originaire probablement de la région de Bregenz. Jakob est attesté comme landamman en 1410. Au cours de la seconde moitié du XVIIe s., le landamman Johann Konrad (->) inaugura une dynastie d'hommes politiques et d'entrepreneurs qui, avec Johann Konrad (->) et les deux Josef Anton (-> et ->), exerça les plus hautes charges jusqu'en 1860. Cette branche, dont la puissance fut encore consolidée par des mariages avec des familles dirigeantes, fit partie de la haute société. En revanche, c'est essentiellement par ses efforts que la branche cadette de Steinegg, d'origine paysanne, accéda aux fonctions politiques les plus élevées. Franz est l'un des membres de cette branche (->), ainsi que son petit-fils du même nom (->), qui fut le premier et jusqu'au début du XXIe s. le seul citoyen des Rhodes-Intérieures à être appelé au Tribunal fédéral. La famille donna plusieurs hommes d'Eglise: Abraham (1584-1650), curé d'Appenzell dès 1617, qui s'occupa notamment des pestiférés; le frère Johann Paul (1802-1853), dernier ermite au Wildkirchli; le père Gerard (1885-1966), missionnaire capucin, fondateur d'écoles ainsi que d'un grand séminaire. Marie (1825-1905) fut une mécène. On lui doit la restauration intérieure de l'église paroissiale Saint-Maurice (1890-1892) et la fondation du collège Saint-Antoine d'Appenzell (1908).

Sources et bibliographie

  • AWG, 66-70
  • R. Steuble, «Innerrhoder Necrologium», in IGfr., 22, 1977-1978, 168
  • H. Bischofberger, «Bedeutende Innerrhoder Kapuziner», in IGfr., 30, 1986-1987, 93-96
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Bischofberger, Hermann: "Fässler", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.10.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/024103/2005-10-24/, consulté le 27.10.2020.