de fr it

Odermatt

Ancienne famille de Nidwald, bourgeoise de Dallenwil, Büren, Stans, Stansstad, Buochs et Ennetbürgen. Au XVIe s. déjà, les O. comptèrent parmi eux des conseillers, mais sans exercer une notable influence. Demeurés au service du canton après l'époque des Lumières et l'invasion française, ils se séparèrent toutefois en deux lignées, l'une de tendance libérale et l'autre conservatrice. Ainsi, Franz (->) dirigea le parti radical de Nidwald, alors que Joseph (->) fut à la tête des conservateurs. Les O. exercèrent de nombreuses professions libérales, surtout au XIXe s. Ils furent théologiens, juristes, pédagogues et financiers. Esther (->) et Franz, déjà cité, écrivirent notamment des romans. Une lignée d'artistes se développa également, à laquelle appartint Siegfried, graphiste (->).

Sources et bibliographie