de fr it

Max AlphonsPfyffer von Altishofen

Photoxylographie réalisée par la Thüring AG, vers 1890 (Zentral- und Hochschulbibliothek Luzern, Sondersammlung).
Photoxylographie réalisée par la Thüring AG, vers 1890 (Zentral- und Hochschulbibliothek Luzern, Sondersammlung).

12.10.1834 (Alphons Maximilian) à Altishofen, 12.1.1890 à Lucerne, cath., de Lucerne. Fils de Heinrich, dernier seigneur d'Altishofen, et de Theresia von Moos. Frère de Ludwig (->). Mathilde Segesser, fille d'Eduard. Jeunesse (dès 1846) à Munich et Augsbourg, études d'architecture à Munich. Au service de Naples (1852-1861), P. prit part en 1860 au siège de Gaète (Latium). Après son retour à Lucerne, il exploita avec ses frères un atelier mécanique, travailla comme architecte et géra l'hôtel National avec les fils de Josef Franz Lorenz Segesser von Brunegg. Il construisit pour son beau-père Eduard Segesser l'hôtel Luzernerhof (1864) et dessina l'aménagement intérieur du Grand Hôtel National (1868-1870), dont il confia la direction à César Ritz (1878-1890). Conservateur modéré, capitaine à l'état-major général (1861), colonel (1875), divisionnaire (1877), chef du bureau de l'état-major général (1883-1890). Il fit élaborer des plans de fortifications (qui ne purent être réalisés que partiellement), dont un projet pour le Gothard (construction commencée en 1886) préfigurant le concept du réduit national. Il soutint la formation des membres de l'état-major général, prépara des plans de mobilisation, organisa le service territorial, créa les troupes cyclistes et introduisit la signalisation optique. Chevalier des ordres de Saint-Georges et de François Ier.

Sources et bibliographie

  • H. Rapold, Strategische Probleme der schweizerischen Landesverteidigung im 19. Jahrhundert, 1951
  • O. Fries, Geschichte der Luzerner Hotellerie, 1966
  • L'Etat-major, 3, 138
  • Architektenlex., 420
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF