de fr it

Alte und Neue Welt

Magazine catholique de divertissement, illustré, destiné aux familles, publié de 1866 à 1945 par la maison d'édition Benziger Verlag.

Page de titre du magazine Alte und Neue Welt, 1880, cahier 7 (Archiv Stiftung Kulturerbe Einsiedeln, Ya.274).
Page de titre du magazine Alte und Neue Welt, 1880, cahier 7 (Archiv Stiftung Kulturerbe Einsiedeln, Ya.274). […]

Le périodique Alte und Neue Welt fut publié pour la première fois en 1866 par la maison d'édition Benziger Brothers (Benziger Verlag) à New York. Une année après, un nouveau lancement eut lieu, sous le même titre, par la maison mère à Einsiedeln. Le magazine devait être le pendant catholique de journaux de divertissement (illustrés) parus avec succès en Allemagne, comme Über Land und Meer ou Die Gartenlaube, et qui avaient servi de modèle. Le but affiché de l'éditeur était «le divertissement et l'instruction» des familles catholiques. Le journal parut d'abord mensuellement, puis à une plus grande fréquence et dès 1935 à nouveau mensuellement. Il contenait des poèmes et des nouvelles, des contributions d'histoire, de géographie régionale et de sciences naturelles, une rubrique d'humour et de devinettes, plus tard aussi une chronique de la vie politique internationale. Durant les premières décennies, l'accent fut mis sur les contributions relatant le Nouveau Monde, principalement les Etats-Unis. En tant que magazine résolument catholique, Alte und Neue Welt contenait dans chaque numéro des enseignements religieux et des sujets d'histoire ecclésiastique. La maison d'édition portait une attention particulière à l'illustration, de qualité supérieure, et à partir de 1890 la publication parut avec des suppléments divers.

Dans les années 1870, le tirage atteignit plus de 70'000 exemplaires; il diminua de près de la moitié jusqu'en 1900. La plupart des abonnées et des abonnés étaient originaires d'Allemagne et d'Autriche. Le journal trouva aussi un public aux Etats-Unis, chez les catholiques de langue allemande. Sous l'influence de l'intellectuel allemand Carl Muth, qui en avait repris la rédaction en 1895, Alte und Neue Welt acquit la réputation d'un périodique international de premier plan parmi la littérature catholique germanophone. Au XXe siècle, toutefois, il perdit progressivement son rayonnement et son lectorat. La maison d'édition en imputa les raisons au changement d'époque et à l'éviction des magazines familiaux traditionnels au profit des illustrés hebdomadaires. La publication d'Alte und Neue Welt cessa en 1945, après 79 ans de parution.

Sources et bibliographie

  • Stiftung Kulturerbe Einsiedeln, Einsiedeln, Nachlassarchiv Benziger Verlag.