de fr it

Ferdinand Isaac deRovéréa

10.2.1763 à Vevey, 8.8.1829 à Baveno (Piémont), prot., de Vevey, d'Yverdon et de Berne (1791). Fils de Gabriel Isaac et d'Anne Brière. 1) Salome Katharina von Wattenwyl, fille de Niklaus Alexander, gouverneur d'Aigle, 2) Marie-Louise de Ribeaupierre, fille de Marc. Beau-frère de Daniel-Louis Frossard. Opposé à la révolution vaudoise, R. prit le commandement de la Légion fidèle en 1798. Exilé en Allemagne, il leva un régiment d'émigrés suisses en 1799. De retour en Suisse en 1801, il devint l'un des chefs du parti aristocratique vaudois. R. finit toutefois par se ranger à l'idée d'un canton de Vaud indépendant. Colonel.

Sources et bibliographie

  • Mémoires de F. de Rovéréa, 1848
  • C. Chuard, 1798: à nous la liberté, 1998, 134-135
  • S. Rial, Vaincre ou périr, 2000
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 10.2.1763 ✝︎ 8.8.1829
Indexation thématique
Politique (1790-1848)

Suggestion de citation

Rial, Sébastien: "Rovéréa, Ferdinand Isaac de", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.07.2013. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/024221/2013-07-24/, consulté le 27.07.2021.