de fr it

Simon deSandol-Roy

16.7.1754 à Neuchâtel, 18.3.1831 à Neuchâtel, prot., du Locle. Fils d'Abraham de Sandol, conseiller d'Etat et juge au tribunal des Trois-Etats, et de Louise-Lucrèce de Roy. 1784 Gertrude van Schoor. Au service de France (1771), puis à celui de Prusse, S. entre comme capitaine au régiment de Meuron au service de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales (1781) et part pour le cap de Bonne-Espérance. Il quitte le régiment mais reste au service de la Compagnie (1787), puis est nommé gouverneur des Moluques (1789); il est alors créé chevalier et général. Commandant en chef des troupes des Indes néérlandaises à Batavia (auj. Jakarta), il repousse les Anglais qui essaient de prendre Java. Napoléon le destitue et le remplace par le général Herman Willem Daendels (1808). S. revient alors à Neuchâtel. Franc-maçon à Toul (Lorraine, 1773).

Sources et bibliographie

  • Coll. Schafroth, BiG
  • Fichier biogr., AEN
  • J.-P. Jelmini, dir., Les Sandoz, du Moyen Age au troisième millénaire, 2000, 108
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 16.7.1754 ✝︎ 18.3.1831