de fr it

Johann ViktorTravers von Ortenstein

5.9.1721 à Landrecies (Artois), 3.9.1776 à Paris, cath., de Tumegl/Tomils (aujourd'hui commune de Domleschg). Fils de Johann Viktor (->). Maria Therese Reding von Biberegg, de Frauenfeld. Enfance à Paris, aux Grisons et à Soleure. Education chez les bénédictins d'Ettal (Bavière, 1732-1736). Au service de France dans le régiment paternel à Valenciennes (1736), puis général de brigade (1747), maréchal (1759), lieutenant-général (1762) dans la Garde suisse. Elevé au rang de comte par Louis XVI (1775). Durant ses séjours aux Grisons, T. fut brièvement amman d'Ortenstein et projeta, en 1763, la création d'une grande manufacture de bas de soie dans le Domleschg. Après avoir tenté de supprimer trente jours fériés catholiques, il abandonna son projet face à l'opposition des autorités religieuses. Impliqué dans l'affaire de Tomils, relative à l'élection du landamman, il dut fuir les III Ligues en 1766. Il acquit le domaine de Horn, propriété de l'évêché de Constance, mais passa la fin de sa vie à Paris.

Sources et bibliographie

  • P. Flisch, General Johann Viktor von Travers, 1721-1776, 1912
  • Almanach généal. suisse, 4, 607-610
  • M. Bundi, «Über die einstige Seidenindustrie in Graubünden», in Bündner Jahrbuch, 1973, 102-114
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Johann Viktor von Travers
Dates biographiques ∗︎ 5.9.1721 ✝︎ 3.9.1776