de fr it

BrunoUebel

14.10.1806 à Hoya (duché d'Anhalt-Dessau, auj. Basse-Saxe), 21.11.1840 à Blida (Algérie), prot., Prussien, de Herrliberg (1836). Fils de Johannes, grand propriétaire foncier. Julie von Geiger. Académie de guerre de Berlin. En raison de son origine bourgeoise et de ses opinions libérales, U. entra en conflit avec ses collègues de service issus de la noblesse. En 1833, il se réfugia à Küsnacht (ZH), puis à Herrliberg, où il se consacra, entre autres, à des recherches dans le domaine militaire et cofonda la revue Helvetische Militärzeitschrift. Le Conseil de guerre zurichois l'engagea comme instructeur de cavalerie (1836-1839). En 1838, U. dressa un plan de défense de la Suisse contre la France. Durant l'affaire Strauss en 1839, il commanda les troupes libérales. Après la prise de pouvoir des conservateurs, il s'enfuit à Soleure, où il fut nommé inspecteur des troupes. Volontaire dans l'armée coloniale française, U. tomba en Algérie.

Sources et bibliographie

  • F. Schoch, «Bruno Uebel», in Schweizer Kavallerist, 1962, 705-712
  • J. Jung, Alfred Escher 1819-1882, 2007, 97-100
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 14.10.1806 ✝︎ 21.11.1840

Suggestion de citation

Müller-Grieshaber, Peter: "Uebel, Bruno", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 15.02.2013, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/024362/2013-02-15/, consulté le 28.02.2021.