de fr it

Johann HeinrichWirz

probablement en décembre 1699, 9.4.1791 à Zurich, prot., de Zurich. Fils de Hans Conrad, pasteur et aumônier militaire, et de Magdalena Pfenninger. 1721 Theresia Cayet, fille d'un réfugié français. A 14 ans, W. suivit son père en Dalmatie. Enseigne au service de Venise (1718-1720). Perruquier et commerçant à Zurich (1720-1734). Adjudant dans le régiment Schmied ab Goldenberg au service de l'Empire (1734-1738). Au service de Naples, dans le régiment de la garde du général Tschudi (1738-1748), il devint commandant de la compagnie colonelle. Commandant entre autres de la forteresse de Naerden (auj. sans doute Naarden, Hollande-Septentrionale) au service de Hollande (1748-1752). Capitaine en fin de carrière. Après la rédaction de son ouvrage en trois volumes Einrichtung und Disciplin eines eidgenössischen Regiments zu Fuss und zu Pferd (1758-1759), W. séjourna longuement à Londres, puis voyagea au Portugal et aux Pays-Bas, pour se fixer à Zurich en 1765.

Sources et bibliographie

  • Monatliche Nachrichten Schweizerischer Neuheiten, 1791, 30-36
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ probablement en décembre 1699 ✝︎ 9.4.1791

Suggestion de citation

Baertschi, Christian: "Wirz, Johann Heinrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.11.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/024444/2014-11-11/, consulté le 09.03.2021.