de fr it

FelixWittlin

19.10.1929 à Bâle,8.8.2017 à Lausanne, catholique, d'Oberwil (BL). Fils d'Albert Wittlin, cordonnier, et de Wilhelmine née Scheck, domestique. 1955 Irmgard Gösling, fille de Wilhelm Gösling, Allemande. Felix Wittlin étudia le droit à Bâle et Heidelberg (1948-1953, doctorat en 1953). Chef de section état-major à l'état-major général (EMG), il fut officier instructeur d'artillerie (1954-1972). Directeur du personnel (1973-1985) et membre du comité de direction (1979-1985), il devint directeur général suppléant (1984-1985) chez Brown Boveri & Cie à Baden. Wittlin fut chef de l'armement et du Groupement de l'armement de 1985 à 1991. Officier EMG dès 1962 et chef d'état-major de la division frontière 5 (1972-1975), il fut en outre brigadier (1979) et commandant de la brigade frontière 4 (1979-1984). Membre de nombreux conseils d'administration (dont Europavia, Agie Charmilles), Wittlin présida Ascom (1994-2000).

Sources et bibliographie

  • L'Etat-major général suisse, vol. 9, 2004, pp. 472-473.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Guisolan, Jérôme: "Wittlin, Felix", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.06.2020. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/024446/2020-06-18/, consulté le 23.09.2020.