de fr it

GeorgZüblin

9.6.1904 à Zurich, 30.6.1977 à Männedorf, prot., de Saint-Gall et Küsnacht (ZH). Fils d'Anton, avocat et colonel brigadier, et de Constance Wittwer. Frère d'Albert (->). Huberta Anna Maria Simon, fille de Fritz. Maturité à Zurich (1923), études de droit à Zurich et Berlin (1923-1927), doctorat (1927). Avocat, puis officier instructeur d'infanterie (dès 1931), officier EMG (1935-1946), élève à l'Ecole supérieure de guerre à Paris (1935-1936), commandant des écoles centrales (1947-1949) et de la division de montagne 9 (1951-1956), chef d'arme des troupes mécanisées et légères (1957), commandant du corps d'armée 3 (1958-1967, du corps d'armée de montagne 3 dès 1962). Ecrivain militaire et chargé de cours à la section des sciences militaires de l'EPF de Zurich. Lors du débat de la fin des années 1950 et du début des années 1960 concernant l'avenir de l'armée suisse, Z. défendit, en tant qu'élève de Gustav Däniker et dans le sillage d'Ulrich Wille, une armée offensive, disposant de nombreux blindés et dirigée par des cadres professionnels.

Sources et bibliographie

  • Si vis pacem: Militärische Betrachtungen von Schweizern, 1964
  • L'Etat-major, 8, 412; 10
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 9.6.1904 ✝︎ 30.6.1977

Suggestion de citation

Jorio, Marco: "Züblin, Georg", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 03.09.2013, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/024463/2013-09-03/, consulté le 04.12.2020.