de fr it

DomenicoSciascia

1599 ou 1603 à Roveredo (GR), 19.2.1679 à Graz, église de Mariazell, cath., de Roveredo. Fils de Francesco. 1) vers 1629 Barbara Heckenmayr, née Lechner, 2) 1654 Eva Costantina Spazzo, fille de Giovanni Battista. Architecte, S. est attesté en 1635 à Göttweig (Styrie), puis participa avant 1639 à la transformation du couvent cistercien de Lilienfeld (Basse-Autriche). En Styrie, il reconstruisit le couvent bénédictin de Sankt Lambrecht (1640-1644), modernisa l'église votive de Mariazell (1644-1646), rebâtit l'église Saint-Nicolas à Judenburg (dès 1673) et réalisa la résidence des abbés de Sankt Lambrecht à Graz (1665-1674); S. construisit la résidence (après 1661) et peut-être l'église du chapitre collégial de Vorau. Influencées par le style de la Renaissance tardive italienne, ses œuvres anticipent le goût baroque.

Sources et bibliographie

  • A.M. Zendralli, I magistri grigioni, 1958, 128-131
  • N. Friess, Domenico Sciassia, 1980
  • M. Kühlenthal, Graubündner Baumeister und Stukkateure, 1997, 303-330
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Domenico Sciassia
Dates biographiques ∗︎ 1599 ou 1603 ✝︎ 19.2.1679

Suggestion de citation

Santi, Cesare: "Sciascia, Domenico", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 04.03.2011, traduit de l’italien. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/024493/2011-03-04/, consulté le 26.09.2020.