de fr it

PietroNobile

10.10.1776 à Campestro (auj. comm. Capriasca), 7.11.1854 à Vienne, cath., de Campestro. Fils de Stefano, maître maçon, et de Marianna née N. Formation d'architecte à Trieste, Rome et Vienne (1796-1801). N. fut ingénieur (dès 1807), puis ingénieur en chef (1810-1817) des travaux publics de Trieste où il dessina les plans de plusieurs bâtiments publics et privés. Il surveilla aussi les fouilles et la restauration des antiquités romaines de Trieste, d'Aquilée (Frioul) et de Pula (auj. Croatie). De 1818 à 1849, il fut architecte de la cour (Burgtor, 1821-1824; temple de Thésée, 1820-1823) et directeur de l'académie des beaux-arts à Vienne. L'église Saint-Antoine à Trieste (1823-1849) est le chef-d'œuvre de cet important architecte néoclassique. En 1844, il créa l'école de dessin de Tesserete et, en 1845, fut l'auteur d'un projet, non réalisé, de palais du gouvernement à Bellinzone. Chevalier des ordres de Saint-Vladimir (1835) et de la Couronne de Fer (1845).

Sources et bibliographie

  • Fonds, ASTI
  • The Dictionary of Art, 23, 1996, 170-171
  • Architektenlex., 400-401
  • G. Pavan, Pietro Nobile, 1998
  • BSSI, 2001, 147-156; 2007, 69-84
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Calderari, Lara: "Nobile, Pietro", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 21.08.2009, traduit de l’italien. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/024544/2009-08-21/, consulté le 04.12.2020.