de fr it

FeerAG

Famille reçue bourgeoise de Brugg en 1627, précédemment bourgeoise de la ville de Berne. Elle donna au XIXe s. des entrepreneurs et des politiciens importants. Son ascension commença avec Jakob Emanuel (->) nommé en 1798 préfet national du canton d'Argovie sous la République helvétique, bourgeois d'Aarau en 1803. Parmi ses trois fils, Rudolf (->) se distingua comme juriste et politicien, Friedrich (->) comme fabricant de soie. Ce dernier laissa à ses descendants une fortune considérable (biens immobiliers à Aarau, château de Biberstein). En 1865, son entreprise fut partagée entre deux de ses fils, Fritz et Emil, dont le frère aîné, Carl (->), s'était déjà hissé à cette époque au rang de politicien et de dirigeant économique d'envergure nationale. Leurs nombreux descendants auront des positions plus modestes.

Sources et bibliographie

  • E. Feer, Die Familie Feer in Luzern und im Aargau 1331-1934, 2 vol., 1934-1964
  • Almanach généal. suisse, 7, 172-179
  • H. Staehelin, Carl Feer-Herzog 1820-1880, 1975