de fr it

Cima

Famille tessinoise, bourgeoise de Dangio (Aquila, aujourd'hui commune de Blenio) existant encore, attestée dès le XVe s. Vers 1550, les C. donnèrent aux autorités leur maison de Lottigna qui devint la résidence des baillis de Blenio. Ils furent plusieurs à émigrer, se distinguant surtout comme chocolatiers. Au XVIIIe s. déjà, nombre d'entre eux étaient marchands ambulants dans des villes italiennes et françaises où ils fondèrent les premières fabriques de chocolat: à Milan vers 1750, à Nice vers 1800 où ils rachetèrent la fabrique d'un compatriote. Vers 1870 ils reprirent aussi une fabrique à Francfort-sur-le-Main. En 1904, deux frères revenus de Nice, Ernesto et Alfonso, créèrent à Dangio la Cima Frères (neuf employés, alimentée par sa propre centrale électrique) qui, à la suite de nombreuses difficultés, devint Cima-Norma SA en 1915 après avoir été vendue en 1913 aux Pagani. La fabrique, important complexe industriel, cessa son activité en 1968.

Sources et bibliographie

  • F. Bruni, I cioccolatieri dall'artigianato all'industria, 1946, 51-58
  • Blenio 71, 1972, 104, 110