de fr it

Rossetti

Ancienne famille de Biasca, attestée dès le XIVe s., qui essaima ensuite à Corippo, Vogorno (branche auj. éteinte) et Bruzella. Le premier R. connu est Menasio (av. 1326). La famille joua un rôle important à Biasca, surtout depuis la fin du XVIIIe s. Giuseppe Maria (✝︎1821) fut consul et obtint la ferme du péage; son fils, Giuseppe Antonio (1768-1840), fut syndic, juge d'appel et député au Grand Conseil helvétique (1798-1800), puis au Grand Conseil tessinois (1809-1815 et 1817-1830). De nombreux R. siégèrent dans le législatif cantonal aux XIXe et XXe s., comme Aquilino (1805-1883), curé, accusé à tort d'avoir participé à la tentative contre-révolutionnaire de 1841 (il fut ensuite acquitté). Eugenia (1856-1929) émigra en Argentine avec son mari Mosè Giacomo Bertoni en 1884.

Sources et bibliographie

  • A. Rossetti et al., Cenni storici sulla famiglia Rossetti di Biasca, ms., 1983 (ASTI)