de fr it

HermannSchlatter

16.9.1873 à Unterhallau (auj. Hallau), 29.8.1953 à Stein am Rhein, sans confession, d'Unterhallau. Fils de Johann Georg, cloutier et paysan, et de Marie Meyer. 1905 Louise Meyer, fille de Gottlieb, chaudronnier. Ecoles à Unterhallau, apprentissage de typographe à Unterhallau et Zurich, séjour en Suisse romande. Imprimeur à Berne dès 1893, S. y découvrit la politique dans le cercle de Carl Vital Moor. Membre du législatif de la ville de Berne (1898-1899). Il fonda en 1898 l'Unionsdruckerei (où s'imprimait la Berner Tagwacht), qu'il dirigea jusqu'en 1899. Etudes de droit à Berne et à Bâle (1899-1901), interrompues par manque d'argent. De retour à Unterhallau et Schaffhouse, S. contribua à la naissance du mouvement ouvrier local: rédacteur de la Klettgauer Zeitung (1901) et de l'Echo vom Rheinfall (1902-1907); en 1902-1903, il fut le premier secrétaire ouvrier. Il ouvrit une étude d'avocat en 1903. Député PS au Grand Conseil schaffhousois (1903-1916, 1919-1928, 1937-1953, président en 1915 et en 1941). Membre du Grand Conseil de ville de Schaffhouse (1907-1908), S. fut, de 1908 à 1917, le premier représentant ouvrier au Conseil de ville (Travaux). Il fut président de la ville de 1918 à 1919, mais se retira après la grève générale. Administrateur de la Société coopérative de consommation (1919-1934), il fonda en 1921 à Schaffhouse une autre Unionsdruckerei (Schaffhauser Arbeiter-Zeitung), dont il présida le conseil d'administration jusqu'en 1953. Rédacteur du Genossenschaftliche Volksblatt à Bâle (1934-1943) et juge cantonal à Schaffhouse (1936-1952).

Sources et bibliographie

  • Personalia, AV Schaffhouse
  • K. Bächtold, «Hermann Schlatter», in SchBeitr., 46, 1969, 275-282
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF