de fr it

Bellechasse

Etablissement pénitentiaire cantonal et colonie agricole, communes de Mont-Vully (Sugiez) et de Galmiz FR. Dès 1895, l'Etat acquit les terres de la colonie dans le Grand-Marais, à la suite de la correction des eaux du Jura (la colonie comptait environ 390 ha en 1906); il y transféra en 1898 des détenus correctionnels, adoptant les principes de détention de Witzwil. A la suite de la réforme du droit et du système carcéral (1915), le gouvernement conçut un projet de pénitencier qui rassemblait en colonie agricole condamnés en cour criminelle et en correctionnelle et assistés des deux sexes, logés en cellules et régis en administration autonome. La construction du pavillon des femmes (1915-1916) et du bâtiment central (1917-1919) fut réalisée par Léon Jungo, d'après l'avant-projet de Charles Jungo, celle de l'église (1931-1932) par Edmond Lateltin. L'incarcération des internés mineurs fut supprimée en 1955 et celle des internés de droit administratif en 1970. L'établissement pour femmes fut fermé en 1971. Selon le concordat de 1966 entre les cantons romands et le Tessin, Bellechasse reçoit les condamnés primaires. Dès 1920, une voie ferroviaire existe entre Sugiez et l'établissement pénitentiaire, où l'on pratique cultures maraîchères et élevage bovin.

Sources et bibliographie

  • C. Gret, Les établissements de Bellechasse 1898-1948, 1948
  • MAH FR, 4, 1989, 397-405
Liens
Notices d'autorité
GND
Indexation thématique
Patrimoine / Prison