de fr it

LeCarillon de Saint-Gervais

Hebdomadaire satirique genevois (1854-1899), temporairement sous-titré Charivari Suisse. Tiré à 2000 exemplaires et paraissant tous les samedis, il traitait de la vie politique et locale de Genève. Il comptait quatre pages, dont une consacrée aux caricatures. Sous la direction de son fondateur, éditeur et rédacteur en chef Philippe Corsat, dit Pippo (✝︎1874), le journal défendit des positions radicales. Dès 1874, il fut dirigé par Christian Martinet et adopta une tendance démocratique.

Sources et bibliographie

  • J.-P. Chuard, «Philippe Corsat, éditeur du "Carillon de Saint-Gervais" et ses amis vaudois», in RHV, 1981, 127-150 (surtout 145-148)