de fr it

Urner Wochenblatt

Hebdomadaire fondé en 1876 à Altdorf par des partisans de Gustav Muheim, membres de la jeune élite conservatrice catholique qui ne tarda pas à s'imposer face aux cercles établis entourant Josef Arnold. Une concurrence apparut en 1892 avec la Gotthard-Post du radical Martin Gamma. D'abord géré par une société anonyme, transformé en coopérative en 1892, l'Urner Wochenblatt fut produit par la maison J.J. Högger jusqu'en 1880, puis par l'imprimerie Gisler à Altdorf. Il parut deux fois par semaine dès 1936. Il s'enrichit de suppléments instructifs et divertissants comme le Sonntagsblatt (1892-1894), les Heimatklänge (1894-1916) ou Pfyyl (dès 2001). La responsabilité du journal, d'abord collective, fut remise dès 1891 à un rédacteur en chef salarié, entouré depuis 1977 d'une équipe plus étoffée. Le tirage du plus important organe de la presse régionale uranaise était de 10 038 exemplaires en 2010 (contre 900 en 1876).

Sources et bibliographie

  • C. Zurfluh, "Leidenschaftslos, freimüthig und loyal": Das Urner Pressewesen und seine Bedeutung für die Urner Politik von der Helvetik bis zum Ersten Weltkrieg, 1993
Liens

Suggestion de citation

Stadler, Hans: "Urner Wochenblatt", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 29.09.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/024847/2011-09-29/, consulté le 14.04.2021.