de fr it

HauserBE, Bienne

Famille d'entrepreneurs de Bienne. Originaire de Richterswil, Henri (->) créa en 1898 un atelier de machines horlogères, dans lequel travaillaient aussi, vers 1910, ses quatre fils Charles, Walter, Hans et Henri. On y produisit dès 1914 des tailleuses de pierres, des fraiseuses à levier et des tours de reprise, ainsi que des automates pour la fabrication de forets dentés. Dès 1939, l'on fabriqua aussi des fraiseuses universelles, l'aléseuse-pointeuse par coordonnées de Georges Perrenoud (bientôt complétée par les appareillages de la maison), enfin des machines à rectifier en coordonnées, qui furent à l'origine de la renommée internationale de l'entreprise. En 1924, l'affaire fut transformée en société anonyme familiale. Dès 1939, une division pour les techniques de mesure en optique fut mise en place. La crise des années 1990 (en particulier l'effondrement de l'Union soviétique) obligea l'entreprise, dirigée par la troisième génération, à fusionner en 1992 avec Tripet SA, qui avait mis sur le marché en 1925 la première rectifieuse de surface au monde. En 1994, Hauser-Tripet SA fusionna avec Tschudin Technologies pour devenir la maison Hauser-Tripet-Tschudin (HTT). Leader mondial du marché des machines à rectifier en coordonnées, HTT fut reprise en 1998 par l'entreprise allemande Ziersch Grinding AG. En 2003, elle employait 205 salariés à Bienne. Près de 90% de la production était destinés à l'exportation.

Sources et bibliographie

  • Maschinenfabrik Henri Hauser AG (1898-1948), 1948
  • Festschrift zum 75jährigen Bestehen der Henri Hauser AG Biel, 1973
  • «1898-1973: 75 Jahre Henri Hauser AG», in Nouvelles ann. biennoises, 1973, 77-82
  • Bieler Tagblatt, 30.1.1978; 10.7.1998

Suggestion de citation

Zürcher, Christoph: "Hauser (BE, Bienne)", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 29.11.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/024859/2007-11-29/, consulté le 30.11.2020.