de fr it

Luzerner Neuste Nachrichten (LNN)

Des typographes en grève fondèrent en 1897 à Lucerne une imprimerie coopérative et lancèrent la même année le Luzerner Tages-Anzeiger, quotidien indépendant. En 1917, l'imprimeur-éditeur Carl Josef Bucher reprit le journal et le rebaptisa en 1918 Luzerner Neueste Nachrichten (en 1975, le Neueste a fait place au Neuste). Les LNN devinrent le journal le plus répandu (54 800 exemplaires en 1970) et le plus innovateur de Suisse centrale. Mais leur position fut affaiblie par la création en 1971 du pool d'annonces Tandem (Luzerner Tagblatt et Vaterland), sous l'égide de Publicitas. En 1973, Ringier racheta à Alice Bucher l'imprimerie, les éditions et le journal. Cette mainmise et la révocation par Ringier du rédacteur en chef Jürg Tobler soulevèrent des protestations et aboutirent à la fondation de l'hebdomadaire alternatif Die Region (1981-1985). La fusion du Vaterland et du Luzerner Tagblatt en une Luzerner Zeitung (LZ) en 1991 fit perdre aux LNN leur prééminence. Les deux titres fusionnèrent à leur tour en 1995 dans la Neue Luzerner Zeitung, dont Ringier, actionnaire minoritaire, réussit néanmoins à s'assurer l'impression.

Sources et bibliographie

  • M. Huber, Geschichte der politischen Presse im Kanton Luzern 1914-1945, 1989
  • H. Kunz, Der Luzerner Presse-Eintopf, [1996]
  • H. Suter, Pressegeschichte des Kantons Luzern von 1945 bis 1970, 1996
  • J. Lehmann, «Qualität und Kommerz - eine Redaktion im Widerstand», in JHGL, 35, 2017, 79-104
En bref
Variante(s)
LNN