de fr it

Glasson

Famille de Bulle, remontant au XIIIe s. qui compta une branche établie à Tullins (Dauphiné), de 1635 au XIXe s. et qui donna de nombreux notables. Plusieurs G. firent carrière au service étranger, comme Pierre-Félix (1886-1929), capitaine de la Garde pontificale, dans l'armée belge, puis à la Légion étrangère lors de la Première Guerre mondiale. Deux branches, issues de Jean G. alias Gilliard (✝︎1533 ou 1534), gouverneur de Bulle, ont fourni plusieurs politiciens aux XIXe et XXe s. De Pierre-François (1748-1800), tonnelier, tenant des idées nouvelles sous la République helvétique, descendent Nicolas (->) et son frère Jean-Eugène (1820-1898), syndic de Bulle, député conservateur-catholique, ainsi que Jean-Paul (∗︎1949), conseiller national radical et syndic de Bulle. La branche cadette fut active au XIXe s. dans la tannerie, le commerce des vins, puis avec Edouard (1878-1938), frère de Simon (->), ouvrit au début du XXe s. une entreprise de matériaux, toujours existante. En descendent aussi James (->) et Pierre (->). Gérard (->) appartient à une autre branche, éditrice de La Gruyère.

Sources et bibliographie

  • P.-F. Glasson, P. Aebischer, Extraits du répertoire généal. de la famille Glasson, 1923 (21987)