de fr it

HartmannFR

Famille originaire d'Altkirch (Alsace), établie à Fribourg en 1769 avec Antoine (1747-1827), chapelier, bourgeois en 1770, membre de la municipalité sous la République helvétique et la Médiation. De ses trois mariages avec des Fribourgeoises (familles Klein, Gross et Hermann) naissent dix-sept enfants, dont Catherine (1776-1833), épouse de Jean Pierre Justin d'Appenthel, chancelier et président du tribunal d'appel, Jean Théobald (1802-1885), notaire, syndic de Fribourg sous le régime radical, Pierre (1810-1887), jésuite, Louis-Antoine (->), industriel, et Frédéric (1816-1874), leader radical, conseiller communal (exécutif), instructeur fédéral des carabiniers et lieutenant-colonel. Aux XIXe et XXe s., les H. jouent aussi un rôle éminent dans la vie culturelle de Fribourg, principalement dans le domaine musical avec les frères Charles (1865-1921), mécène de l'orchestre de la ville, et Antoine (1871-1917), formé au conservatoire de Leipzig, compositeur, directeur de la Landwehr, du conservatoire et de l'académie de musique de Fribourg. Au XXe s., la famille s'est surtout distinguée dans le notariat, le barreau et dans les rangs du PDC.

Sources et bibliographie

  • Documentation Benoît de Diesbach, Fribourg
  • Fonds, AEF