de fr it

Gübelin

Famille lucernoise d'horlogers et joailliers. Mauriz Breitschmid ouvrit en 1854 une maison d'horlogerie à Lucerne. L'un de ses horlogers, Jakob Eduard G., de Goldingen (1861-1923), épousa sa fille et reprit l'affaire. Au commerce de montres, de bijoux et de pierreries s'ajoutèrent un atelier de fabrication et, en 1925, le premier laboratoire privé de pierres précieuses, développé par Eduard Joseph (1913-2005), gemmologue. Etroitement liée à l'essor du tourisme, la firme Gübelin ouvrit des filiales notamment à New York (1924), Saint-Moritz (1931) et Zurich (1932). Elle est aujourd'hui encore propriété de la famille et dirigée par la cinquième génération (160 employés en 2004). Depuis quatre générations, les G. comptent parmi leurs membres un prévôt de la corporation lucernoise du Safran.

Sources et bibliographie

  • Arch. d'entreprise, StALU
  • Luzerner Altstadt, 1978, 325-327
  • 125 Jahre Gübelin, 1979