de fr it

Robert

Famille dont les membres sont mentionnés dès le XVe s. comme francs-habergeants installés dans la mairie du Locle. De nombreux R. sont reçus bourgeois de Valangin en 1502. Les différentes branches portent les noms de R.-Tissot, R.-Charrue, R.-Grandpierre. Plusieurs membres sont communiers de La Chaux-de-Fonds, lors de la création de cette mairie en 1656, et, au XVIIe s., de Renan (BE) où ils résident comme paysans. Des deux unions au XVIIIe s. d'Abram-Louis (1730-1774), fils de Moïse, et de Jean-Pierre (1736-1787/1798), fils de Daniel, avec deux sœurs Jacot-Guillarmod, filles d'un notaire de La Chaux-de-Fonds, sont issues deux lignées. La première est une dynastie de banquiers et de commerçants, dont descend Julien (->) et son fils Léon (->). La seconde comprend des artistes, tels Léopold (->), Aurèle (->), Paul (->) et Théophile (->). Aux XIXe et XXe s., de nombreux R. travaillent dans l'industrie horlogère comme Emile (->).

Sources et bibliographie

  • P.-A. Borel, Famille Robert, communière du Locle, bourgeoise de Valangin, branche des artistes peintres et des banquiers, 2006
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF