de fr it

CurtiSG

Famille de Rapperswil (SG), avec une branche dans le canton de Lucerne. Giacomo Maria, de Milan, reçu bourgeois en 1665, fonda un commerce de soieries à Rapperswil. Des liens d'amitié l'unissaient à Francesco Casati, ambassadeur d'Espagne auprès de la Confédération. La famille actuelle est issue de son neveu, Johann Baptist (✝︎1730), reçu bourgeois en 1689. Grâce à des alliances avec des familles influentes et à de bonnes études, les C. acquirent puissance et considération comme commerçants en soieries, théologiens, médecins et politiciens. Entre la fin du XVIIIe s. et le début du XXe, Basil Ferdinand (->), Ferdinand (->), Franz Josef (->) et Theodor (->) occupèrent de hautes fonctions fédérales et cantonales. Bruno Alfred Adalbert (1838-1901) épousa Maria Josefa Martina Brunner et fonda la branche des négociants lucernois, à laquelle appartiennent Carl Alfred (->) et Louis (->). Son arrière-petit-fils, Beat (∗︎1937), fut dans les années 1980 et 1990 un grand entrepreneur dans les secteurs des médias et du commerce de détail.

Sources et bibliographie

  • A. Curti, Durch drei Jahrhunderte, 1936

Suggestion de citation

Stadler, Alois: "Curti (SG)", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.03.2004, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/024983/2004-03-16/, consulté le 31.07.2021.