de fr it

Gschwend

Famille attestée à Altstätten depuis la fin du XVe s., sans doute originaire du pays d'Appenzell, où elle est répandue (dans les deux demi-cantons). Rudin acquit en 1491 un domaine à Altstätten-Hinterforst, que ses descendants continuèrent d'exploiter. Entre le XVIe et le XVIIIe s., outre des paysans, la famille compta des marchands et des juges, des conseillers municipaux, conseillers de paroisse et marguilliers. A la fin du XVIIIe s., Karl Heinrich (->) fut un homme politique d'une certaine envergure. Aux XIXe et XXe s., les G. donnèrent des artisans et quelques universitaires (vétérinaires, médecins, enseignants et théologiens). Fridolin (1872-1960), prêtre, rédacteur de journal et historien, fut un représentant du catholicisme conservateur saint-gallois; Joseph Reinhard (->) œuvra comme missionnaire.

Sources et bibliographie

  • J. Rohner, Altstätter Geschlechter und Wappen, 1953, 47-53